L’éloquence de l’architecture

Enoncé théorique réalisé pour mon master en architecture, automne-hiver 2016


Le travail réalisé sous forme d’un roman, retrace le voyage initiatique d’un architecte-chercheur communiste à travers l’Europe de 1950. Axé principalement sur la découverte et l’approche plus phénoménologique qu’intellectualisée de monuments emblématiques, le roman établit un parallèle entre l’architecture religieuse et l’architecture communiste, comme réalisations concrètes d’utopies sociales.

Il est accompagné d’une postface qui complète l’oeuvre : analyse presque aliénée du récit et volontairement critique. Tandis que le roman offre une approche simple et plus accessible de la thématique, ​des enjeux et du contexte, la critique précise et argumente les réflexions menées. Le travail prend également sa forme dans son aspect, livre de poche, roman comme nous en avons tous lu. La couverture a entièrement été réalisé à la main et les titres inscrits par gravure, artisanale également. Le livre a été produit en six exemplaires, d’après les requêtes académiques. Vous trouverez un tutoriel de la réalisation de la reliure ici